Pour fêter les 400 ans de la naissance de Pierre-Paul Riquet, fondateur du canal du Midi, la ville de Toulouse a imaginé des "chemins d'eau" le long de ce joyau classé au patrimoine Mondial de l'Unesco.
La ville rose a donné carte blanche à quatorze artistes pour qu'ils s'emparent du lieu et l'investissent jusqu’en septembre.

L'une de ces œuvres a pris place le long du canal a proximité immédiate de la gare Matabiau, espace de migration par excellence.

Les rives sont envahies par une étrange population de « pheuillus », une faune composée d'êtres à feuilles de platane (il y avait bien les hommes à tête de choux que Serge a chanté!)

On les retrouve qui, accroché à un panneau de signalisation, qui se balançant au dessus de l’eau, qui adossé à un mur ...

Assez timides, ils sont cependant attirés par l'homme et vont jusqu'à prendre la forme de leur entourage humain.

pheuillu mélancolique

Mais qui observe qui à la fin ?

Ne sont-ils pas là pour interpeler le regard porté habituellement sur d'autres résidants considérés comme plus gênants ?

Mais voyez plutôt ...

Filou
Homme de paille



Voir aussi :
La compagnie Le Phun
L'année Riquet
Quelques canalitées