A bicyclette by Bourvil on Grooveshark


Au début il y eut la montagne et son lot d'efforts surhumains.
"Muscles tendus dans la quête de l'inaccessible étoile"
se disent, en leur for intérieur, les coureurs qui ne sont pas des brêles.



Puis vint le plat, le replat ou encore le faux plat, monde interlope peuplé d'immondes suceurs de roues...



... et enfin la descente victorieuse et nue, toute de jaune vêtue.



La boucle est surtout une affaire de pentes comme aurait pu dire le regretté et peu bouclé Pantani.



Souhaitons pour elle qu'elle ne soit pas sur la mauvaise* ...

Filou
qui était de l'EPOpée

La sculpture photographiée est un monument dédié au Tour de France édifié sur l'aire de repos "Les Pyrénées" entre Pau et Tarbes sur l'autoroute A64
Sculpteur : Jean-Bernard Métais - Réalisation : MANCHE INDUSTRIE MARINE, LEROUX ET LOTZ - 1996

Lachronique du suiveur vagabond
Sur l'aire des Pyrénées de la A64, il est fait état des chroniques d'Antoine Blondin consacrées au Tour de France dans le journal l'Equipe. Pendant les étapes pyrénéennes, l'Aubisque et le Peyresourde devenaient des cols mous ou des cols cassés et la brume de montagne, un cache-col. ...

* A ce jour, 3 coureurs ont été convaincus de dopage sur le Tour 2008



Voir d'autres photos du Tour ici :Sur la route du Tour