Dès que l'on parle de sexe, le lecteur tend ....l'oreille. La grivoise Amusoire ne pouvait s'abstenir de relater cette enquête même si elle se sent un peu lourde sur ce coup avec tous ces dessous-entendus et tirets ino-pinés ...

Les éléments clés de ce rapport* qui permettront aux lecteur(e)s de l'Amusoire de bien s'étalonner (!) indiquent que les femmes se sont bien emparées... d'Internet pour accomplir leur sexualité.
Elles sont en effet 6% à avoir eu des rapports sexuels avec une personne rencontrée par ce biais. Les hommes en ce cas étant 10%, on se demande avec qui fricotent les 4% restant ...

Nul ne dit non plus sur quels types de sites ou de blogs, ces personnes se sont rencontrées ...

Côté levant, si les filles (17,6 ans) rattrapent les garçons (17,2 ans) pour l'âge du premier rapport sexuel, le nombre de leur partenaires est également en hausse puisqu'elles en gagnent 1,1 en 15 ans (un peu laborieux, non ?).
Les hommes, eux, plafonnent à 11,6 conquêtes par tête de pipe (vous ne verrez pas ici d'allusion à la diversité des pratiques).
Il est vrai qu'à la différence des femmes qui priorisent, ils ont tendance à comptabiliser tout ce qui passe entre leurs bras velus. La "machitude" a toujours besoin de trophées, semble-t-il ...

Côté couchant, la ménau-pause n'est maintenant plus un obstacle à l'épanouissement de la sexu-alité puisque 90% des dames de plus de 50 ans déclarent avoir des rapports sexuels avec leur mari. Deux ans après la révolution soixanhuit-hard, seule la moitié d'entre-elles étaient dans ce cas.

Parmi les 18-69 ans, la fréquence des rapports est de 8.7 par mois. Le rapport non achevé (0.7) étant du aux étourdis qui commencent tout et ne finissent rien ou bien à une sonnerie de téléphone impromptue.

Et l'amour dans tout ce sexe, me direz-vous ?
Les femmes continuent à privilégier le rapport entre les deux, tandis que les hommes sont toujours aussi "mecs à nique" ...

Rien de bien nouveau sous le soleil, donc ...

Filou
Mec plus ultra

* Troisième enquête nationale sur les comportements sexuels en France interrogeant plus de 12000 français de 18 à 69 ans. Elle a été menée sous la responsabilité scientifique de l'INSERM et de l'INED et coordonnée par l'Observatoire régional de santé Ile-de-France.
Le dossier de presse