A qui peuvent bien appartenir les mains qui se tendent vers la matière blanche* du Doc, ce gros bonnet du PAF ?

Peut-être à l'un de ses patients qui lui remercie d'avoir accouché ...de tant d'esprit ?

Toujours est-il que le gars qui lui prend doucement la tête doit être quelqu'un d'important avec sa chemise immaculée et des mimines aussi fines.

Encore un qui ne doit pas manier le Kärcher à longueur de journée même s'il a l'air ici lessivé...

S'ils ont l'air de bien s'aimer ces deux-là, n'y-a-t-il pas cependant bisbille sous roche(r) ?

Ne seraient-ils pas amoureux de la même sage femme, une certaine France qui ramène toute la couverture à elle et à eux ?

L'un, hâbleur, affirme entendre ses voix tandis que l'autre, rappeur-séducteur, lui entonne de guingois :


"Doc y croit - ça va être Nicolas - Nicolas ne vous décevra pas - en tout cas Doc sera là pour son ami Nicolas - ne baissez pas les bras - France, pas America - jamais plus ça ne flambera : le rap, ce n'est pas ça."

La suite dans le Doc-joint ...

Les grands esprits se rencontrent. 2007 - Sarkozy et moi, une amitié au service de la France, avec 1 CD audio

Filou doc ad hoc

*Normalement, nous devrions trouver ici de la matière grise mais comme le beau sire est passé récemment en cellule de dégrisement ... nous n'avons que de la blanche à cet emplacement ...