Comme d'habitude, le manger et le boire inspirent bien des réflexions ...

Bien pansé


1) "La compote de crabe, cherche pas loin, c'est anglais"

2) "Le pâté en croûte, c'est le cheval de Troie"

3) "Dans un ange, tu as deux cuisses et deux blancs"

4) "Une salade qui sait nager, c'est le cresson"

5) "Le foie gras, c'est une malédiction du foie, comme nous mais avec des truffes."

6) "Henri IV c'est que la poule au pot ? Y a rien avant ? Y a pas d'entrées ?"

7) "J'en mange pas de l'oursin, on dirait du Sida"


Il faut le boire pour le croire


A) "Pour monter à la tête, le vin blanc passe par le cou, c'est la route du vin..."

B) "Une eau minérale qui a traversé les Alpes fait forcément des dégats quand elle passe dans les reins.

C) "Réduire le taux d'alcolémie de 0.7 à 0.5, je ne vois pas ce que ça change, j'ai toujours 2"

D) "-Je hais le monde !
- Buvez déjà ce que vous avez commandé !"

E) "Les riches se changent avant de passer à table. Nous on boit l'apéritif, c'est une façon de se changer aussi.


Celles-ci sont, je trouve, succulentes. Consultez les deux tomes de la collection Bouquins qui reprennent l'intégralité des brèves. Vous verrez, il y en a pour tous les goûts.

Jean-Marie Gourio - Brèves de comptoir - Robert Laffon 2002 - Collection Bouquins
ISBN 2-221-91297-7