arrivage d'oliviers


Ici point de cellules d'aide psychologique pour soutenir ces déracinés. Ils viennent d'Espagne ou d'Italie et laissent derrière eux des champs dévastés et des familles dispersées.
Bien sûr, le climat est en train de changer et ces porteurs de paix désormais pourraient mieux s'acclimater sous nos latitudes.

jeunes oliviers


Mais faut-il pour autant permettre ces transplantations aléatoires qui concernent parfois des êtres de grand âge. Beaucoup d'attention et d'amour pour arriver là ?

vieil olivier


Comme on dit en Provence, "Olivié ei dé ton gran païré, castagné dé ton pairë, amélié ei tiou" c'est à dire, à peu prés "C'est ton grand-père qui a planté l'olivier, ton père le châtaignier et c'est toi qui plante l'amandier". C'est vous dire si sa croissance est lente et peu adaptée à notre monde d'immédiateté.
De plus, dans le domaine interculturel, aucune étude scientifique sérieuse n'a jusqu'alors montré la compatibilité entre ces oléacées et les nains familiers de nos jardins.

Finalement, peut-être faudrait-il réserver la plantation d'oliviers dans les départements oléicoles de France dont la production est plus ou moins égale à "peanuts"* (elle avoisine 0,1% de la production mondiale d'huile d'olive).

Nous laisserons la réponse aux huiles de la Commission Européenne qui ne manqueront pas de nous transmettre un rapport sur cette culture ...de peu de rapport ...

En attendant, certains commerçants livrent les plants accompagnés de fiole d'huile. Des fois que ça donnerait des idées à certains ...



* On en fait de l'huile également.