cane


souffleur


Que ce soit la cane qui cancane parce qu'elle a froid aux cannes ou le souffleur public qui regrette les feuilles du temps jadis, nos deux parisiens de service ont l'air bien désorienté en cette fin de matinée.
L'un projette bruyamment son souffle sur la neige en espérant qu'elle fonde à son contact tandis que l'autre se désespère, dans de telles conditions, de pouvoir trouver des vers.
Dans les deux cas, leur apparition quelque peu surréaliste aura mis un peu de poésie sur la ville.
Une journée à marquer d'une pierre blanche ...

Filou