Vérité vraie : il se raconte que l'instigateur du "papygate", l'agneau Pasqua, a avancé d'un jour sa méchante conférence de presse sur les trafic d'armes afin qu'elle ne se télescope pas avec cette journée. Gentil homme le Charles, non ?

Mais qu'est-ce que la gentillesse, en fait ?

Le TLFI nous dit : "Qualité, comportement habituel, fait de délicatesse, de prévenance. Geste, mot de gentillesse; faire preuve de gentillesse; témoigner de la gentillesse à qqn."

Si être gentil témoigne de l'attention portée à l'autre, cet état d'esprit n'est toutefois pas totalement désintéressé : selon certains médecins, la gentillesse maintiendrait en forme.

Ainsi le cancérologue suédois Stefan Einhorn, auteur du bestseller "L’Art d’être bon. Oser la gentillesse" ("The art of being kind"), a révélé que les gens bons vivent en moyenne plus longtemps car ils possèdent de meilleures défenses immunitaires.

Lorsque je fais une bonne action, je produis de la sérotonine ce qui me met de bonne humeur, je diminue mon hormone du stress, le cortisol et je m'antidépresse sans comprimés, ce qui est gentil pour la Sécu.

Nickel, non ?

Soyez bon avec les autres pour être bon avec vous-même en quelque sorte ...

Si vous êtes plutôt du genre Tatie Danielle et que vous aimeriez bien devenir Amélie Poulain, allez donc piquer des idées à la gentille Emma de "Acts of kindness". Elle est là pour ça !

Au delà du comportement personnel, il convenait également de faire passer le message sur les bienfaits de la gentillesse à la terre entière. "Kindness, we can ! you say as an american".

C'est chose faite avec la journée mondiale de la gentillesse "The World Kindness Day", fêtée tous les ans le 13 novembre.

Coincée entre la "Journée Internationale pour la préservation de l'environnement en temps de guerre" (6 novembre) et la "Journée mondiale des écrivains en prison" (15 novembre), elle a été instituée en 1998 à Tokyo par le World Kindness Movement.

L'emblème floral de la journée est le cosmos. C'est dire si la portée du message est universelle !

Cet évènement est relayé par le mouvement "kindness.com" australien qui précise cependant sur son site :

"Si le Mouvement australien Kindness encourage les interactions avec les autres, il est des circonstances où ce comportement pourrait être inapproprié. Par exemple, si une femme sourit à un inconnu masculin, il pourrait être interprété comme un «come on»".

Si on ne sait à quel saint se vouer, c'est le bazar !




Gentil Filou de l'Amusoire
en ce "follow friday" de circonstance (les twitterers comprendront ...:-)

Parmi les gentils billets voir aussi :