Ils ont même sorti le vélo de la grange pour l'occasion.


Chaîne pyrénéenne bientôt sous haute tension ...


Bien qu'un peu charrette pour les travaux des champs (ah ces orages !), ce couple d'Héchois (1) fait une pause pour la petite reine. Il s'est même endimanché pour recevoir dignement le peloton.

riverains près du canal de la Neste
Non, nous ne sommes pas aux Vieilles Charrues !


Les riverains du canal sont en effet curieux de voir le foin fait autour de la caravane et espèrent qu'il y aura, pour les fauchés du bord de route, quelques regains ...

En attendant les "forçats de la route"(2), nos amis regardent avec intérêt la chaussée se rhabiller. Le goudron n'est jamais trop bon pour le peloton !

"- Clotilde, tu ne penses pas qu'on devrait faire passer le Tour dans tous les villages de la vallée pour éradiquer les nids de poule ?
- Et leurs locataires, Joseph, qu'en fais-tu ?
- Pardi, tu sais bien, mon aimée, qu'il y a longtemps que les gallinacés les ont quittés !

- De notre temps, macarèl, les coureurs étaient moins encadrés. Ils réparaient eux-même leur fourche et partaient avec leur pneu en bandoulière."


Robic au col d'spin
Robic gagnant son Aspin quotidien
.

- Autres temps, autres mœurs, Joseph. Aujourd'hui, ils font les pèques avec leurs médecines.
- Toujours plus haut, plus loin, plus fort, qu'ils disaient ...
- C'est la montagne qui les gagne !"




Filou
qui en profite pour souhaiter un prompt rétablissement à Laurent F., coureur émérite et ancien camarade de classe.



(1) L'héchois, comme chacun le sait est habitant d'Hèches, village dont le nom en gascon (hécho) signifie "gradin herbeux d'accès difficile" (Dauzat et Rostaing - DENLF). Vous remarquerez au passage que cette composition en rives, cet art d'Héchois, contrairement aux apparences, est bien d'ici ...Il rappelle un peu les mounaques de Campan..
(2) Sur les forçats de la route, voir aussi : L'article de Libé

Zieutez également :
Un tour de France au paradis
Le Tour de France en quatre actes
Grande boucle