Alors qu'on aurait pu s'attendre à ce que Sarkozy tance Ben Ali sur l'autoritarisme du régime tunisien, le chef de l'Etat français s'extasie sur la beauté de la Bruni et, encore une fois, fait l'impasse sur les droits de l'omis.

lire la suite