Après les enseignants, voici maintenant la notation des professions médicales rendue possible grâce à 2 sites.

On a à peine évoqué l'emmailloté Not2bib lancé par "Déontologie, éthique, Investments", qu'un deuxième larron se pointe au portail.
Il s'agit de la société De Medica SA basée à Maurice (!) qui propose, peu ou prou, la même démarche sur http://www.demedica.com/index.php.

Bien que le modèle économique des acteurs ne soit pas précisé, avec de telles arrivées sur le marché, on doit se douter que le secteur est porteur !

Mais que de questions en suspens sur la "prescription" !

Si la ponctualité est une donnée relativement factuelle, quid de l'accueil et encore plus de l'écoute et de la compétence ?

L'irrité patient est-il le plus à même de pouvoir en juger ?

"Une vraie révolution" comme le précise le communiqué de presse de De Medica qui veut mettre de l'ordre chez les médecins, n'en doutons pas !

Et si maintenant on notait les malades ?

Bon je vous laisse car je dois aller évaluer mon ministre

:-)

Filou