La conférence de Bali sur la lutte contre le réchauffement climatique est parvenue enfin à un accord ... ... sur le lancement de négociations.
Le "compromis" ne fait aucune référence à des objectifs chiffrés de réduction des gaz à effet de serre (GES pour les initiés).

Mais si le monde ne réduit pas les gaz, n'allons-nous pas droit dans le mur ?

A vouloir se soustraire constamment à ses engagements, l'addition risque d'être salée surtout pour les riverains pauvres qui vont voir la mer monter.

Quant aux pays riches, ils ne pourront tenir de propos réchauffés, prétextant qu'ils ne savaient pas ...

Les millions de réfugiés climatiques seront là pour leur rappeler.

Filou
de la planète pas nette