257 euros le kg, c'est ce que coûte la Tour Eiffel ou tout du moins quelques marches de son escalier mises en vente lundi soir à Paris.
Il faut dire que les enchères ont sacrément grimpé pour acquérir ce morceau de patrimoine.

Emportée pour 180 000 euros, cette pièce de 700 kg va finir sa vie, non pas chez un tour operator mais dans une société néerlandaise de conseil financier et juridique.

Le cabinet batave "Eiffel", principal sponsor d'une équipe de basket, veut s'en servir comme métaphore montrant qu'on peut "monter toujours plus haut".

De quoi inspirer nos cheminots sur le pied de grève ?



Sinon, dans un registre plus sensuel, on peut le réemployer de cette façon :



Filou
bloqué dans l'ascenseur social

Pour voir le colimaçon en question