Dans ce charmant port de la Côte Vermeil*, quelques boutiques ont une pêche d'enfer.

Elles ne reculent devant aucun moyen pour attirer le chaland, y compris en misant sur la gratuité.

port-vendres


Ici, tout est à l'oeil : de la chambre, au verre.

Mais espérons que le verre à l'oeil ou monocle comme dirait Paul Meurisse, ne soit pas seulement un effet d'optique et que la probable chambre aveugle (à ce prix là, vous ne voulez quand même pas une fenêtre, aussi ...) ne débouche pas sur un noir désir.
Dans tous les cas, le problème pour les intéressés consistera à trouver la bonne entrée après quelques nectars bien chambrés...:-)

Remercions au passage l'oeil exercé de Pimparella qui a remarqué cette "cacovision" qui part dans toutes les directions ...

Filou
cacologue

*Contrairement à ce que l'on pourrait croire, étymologiquement, Port-Vendres n'est pas un port marchand mais plutôt un amour de port. La ville doit en effet son nom, Portus Vénéris, à la présence d'un temple dédié à Vénus, qui aurait dominé la crique. De quoi inciter à faire crac-crac ...