raisins
Photo de Julie publiée sur Flickr sous licence Creative Commons.


Que diriez-vous d'un gommage crush Cabernet, d'un massage pulp friction (Tarantino adorerait) ou bien d'un drainage Vrilles de Vigne (1) ?

Cela vous tente ? Alors suivez une cure de vinothérapie !

On connaît la thalasso qui, comme chaque lexicographe de base le devine, est un sacré rodéo au pays de l'eau mais aviez-vous ouï la vino (apocope d'appellation non contrôlée) qui se pratique volontiers du côté de Bordeaux ?
Saviez-vous, par exemple, que les gentils polyphénols de raisins qui sont employés dans ce genre de thérapie luttent contre les méchants radicaux libres et peuvent vous offrir une cure de jouvence pleine de sens ?

Si vous êtes millésimé, la cure est vivement conseillée.

Vous pourrez alors plonger avec délice dans un bain bouillonnant en barrique ou bien vous immerger dans la vigne rouge en compagnie du très sensuel Marc (de raisin, il faut vous faire une raison) à moins que vous ne préfériez vous laisser envelopper par le doux Merlot (Attention, à celui-ci les maris ne disent pas merci) ou encore vous enivrer d'un massage à 4 mains à l'huile de pépins de raisin (le pépin vous risquerez de l'avoir ensuite avec votre épouse) ...

Ne raillez pas ce genre d'établissement qui est très bien fréquenté.
Jadis, on pouvait y croiser Clinton, très bon en bouche (2) mais interdit depuis des lustres (3) sur le sol français pour avoir pris le melon, Noah et sa négrette l'amie Molette, qui se faisaient des oeillades devant les servants ou encore Duras qui griffonnait ses pages alcoolisées se fendant parfois de quelques sourires envers ces fous de passants(4).

Peut-être verrons-nous un jour en ces lieux, entouré d'esquises vinothérapeutes, le tout nouveau et ex-maire de Bordeaux. Il est vrai cependant que celui-ci se remet à peine d'une longue "snowthérapie"(5) suivie au Québec et que des pots-de-vins, il a une allergie ...

Filou
Olibrius vinus

(1) Marques déposées d'un SPA, terme qui ne désigne pas la Société Protectrice des Animaux mais un soin par l'eau (Sanitas Per Aquam). Ici en l'occurrence il s'agit de "vino".
(2) Malgré le gros mollard jamais très loin
(3) Le Clinton vous fait effet rapidement grimper au plafond
(4) Dans ce texte souligné figurent 10 cépages. Saurez-vous les découvrir ?
(5) A cause de cet emprunt, je vais me faire incendier par les cousins ce qui aura au moins le mérite de réchauffer l'atmosphère.