Entendu dans les rues commerçantes de Dakar, ce dimanche:

"Tu m'envoies tes champions : tes hommes d'affaires, tes sportifs de haut niveau, tes intellectuels (de droite de préférence), tes universitaires, scientifiques, avocats bien mûrs ... et je te renvoie sans tambour ni trompette les sans-papiers* de ton pays qui jonchent nos rues.

Si t'y es d'accord sur ce principe gagnant-gagnant
" dit le commerçant en boubou (voir http://img137.imageshack.us/img137/1411/sarkoengrandboubougk8.jpg) "on va appeler cela de l'immigration concertée, choisie de ton plein gré et on dira que c'est un accord historique signé entre nos deux pays.

Et puis, pour mon boulot de dans un an que j'ai, ça me permet de griller une royale sénégalaise qui revient bientôt dans son pays natal pour faire l'article à son tour."


Filou
Avec papiers

* Un "sans-papier" est également la plupart du temps un "sans qualif" et c'est insultant dit le calife