Au départ, on a l'impression que le problème est bien ciblé, que tout est circonscrit.



Puis on s'aperçoit du côté volatile des choses...



On risque fort de tourner en rond avant de juguler les migrations ...


Merci à Pinck pour ses bleus clichés.