Aux abords du Motel, de fausses bernaches en ciment maquées par des chasseurs, attendent sur la grève leurs collègues venues du ciel. Ici on « appelle » les immigrants pour mieux les chasser ensuite.

Quelle honte ! Il parait que même les vieilles oies fiévreuses pourraient se faire tirer !

Après on s'étonne que les chasseurs soient pris en grippe ...