D'abord le phénomène d'astrophysique de l'éclipse annulaire lui-même, qu'on pouvait voir en Espagne sur une trajectoire particulière (voir : http://perso.wanadoo.fr/pgj/eclipse/an031005.htm).

Il fallait ce cas exceptionnel, dans l'Univers, de configuration géométrique et de distances Terre-Lune-Soleil, pour que de la Terre, le diamètre apparent de la Lune soit très voisin de celui du Soleil (voir explications sur les éclipses sur le site suivant: http://davisto.free.fr/francais/tpelune/partie3.html#c).

D'autre part, on pouvait voir à l'oeil nu, un phénomène d'optique intéressant: des images d'anneaux de l'éclipse annulaire, projetées sur le sol grâce aux interstices faits par les feuilles d'arbres, laissant passer ainsi des rayons du soleil comme à travers l'objectif d'un appareil photo.

éclipse

éclipse annulaire

éclipse du soleil


Pas beau, ça ? surtout lorsque les feuilles sont agitées par une brise d'automne, et que les anneaux semblent danser à nos pieds!?

Joli cadeau de la Nature, non, lorsque Séléné joue avec le chariot de feu d'Apollon, et semant ainsi à son passage de nombreux anneaux d'or!

Michel Rerat 2005 pour texte et photo