Vous me reconnaissez ?

asphalte

Je suis Macadam le ruban noir magique qui se déplie tous les ans, début juillet, sur les bords de France. Je fais bien des jaloux, notamment parmi les délaissées de la boucle, ces routes qui des poules ne reçoivent que les nids et du coup se défoncent pour oublier* ...

Contrairement à ce que pourrait laisser supposer mon nom, je suis plutôt orienté garçon.
De ceux, un peu déjantés qui ont très peur, les jours de chaleur, que je fonde pour eux. Ce qui d'ailleurs ne les empêche pas à leur tour de fondre sur les échappés, mais ceci est une autre histoire ...

peloton

C'est par là, les gars ...

suivez la flèche


Bref, en ce début d'été, je suis beau comme un sous neuf prêt à accueillir caravanes et ses échantillons, champions et supporters par millions.

J'ai l'habitude qu'on me maquille, notamment lorsque la pente se fait plus rude. Il s'agit le plus souvent de mots d'encouragements pour les concourants. "Vas-y Kiki !"
Les fans, croyant naïvement que les coureurs regardent le sol lorsqu'ils grimpent, peinturlurent le nom de leurs idoles à même le sol. Mais les champions pas cons cherchent plutôt à éviter le coup de coude ou l'appareil photo numérique en pleine poire et négligent de zieuter ces peintures de guerre...

Il vaut peut-être mieux d'ailleurs pour eux lorsque de tels messages s'affichent qui pourraient en laisser certains, interdits.

dopage


Mais que font les forces de l'ordre pour éradiquer ces sauvages graffitis qui déshonorent toute une profession ?
Peut-être sont-elles occupées à d'autres tâches. A faire du plat à la gendarmette par exemple ...

gendarmette


Toufoulkan !

Filou
Grand d'Adet

* Les intéressées pourront toujours réclamer un lifting auprès des Départements maintenant en charge de la plupart des routes nationales.