Je ne suis pas devin mais à force de dire que "je vais tourner chèvre", voici peut-être le triste sort que me réservent nos amis espagnols.

outre caprine


Ou, tout du moins, voilà la destinée de certaines de ces "ruminantes à cornes arquées, grimpeuses et sauteuses*" (Petit La Rousse).
Moignon, non ?

Transformées en "gourdasses", leur rôle n'est plus de produire du lait pour en faire du fromage, mais plutôt, grâce à quelques giclées, de désaltérer les assoi-fées!

Pas des plus pratique, je vous l'accorde, pour une randonnée en montagne, à moins de les transformer en sac à dos de quelques litres.

Cette photo n'a en fait ni queue, ni tête, même si au final, elle peut sérieusement la faire tourner. Alors s'il vous plait, ménagez-moi mes choux et gardez ma poire pour la soif.

D'un bélier hydro-lique en passe de devenir une chevron-née

Pimparella

* Pour les non-initiés, "Pimparella" signifie "sauterelle" en occitan (l'insecte). Vous faites le lien? ;-))