Le « doggy bag », vous connaissez ?

Non, il ne s'agit pas du réceptacle pour recevoir les besoins immédiats de votre toutou.

C'est simplement la possibilité qui vous est donnée, à la fin d'un repas au restaurant, de repartir avec votre bouteille entamée, enveloppée dans un sac discret (normal me direz-vous, ne l'avez-vous point payée ?).
Cette « Beaune pratique » est bien évidemment placée sous les hospices de la Sécurité Routière. Grâce à elle, vous consommerez modéremment et reprendrez la route avec votre grand cru sans être cuit.

Selon le présentateur du journal de 13h sur France2 aujourd'hui, le « Jura bag » semble en être la déclinaison jurassienne. Il devrait vous permettre de mettre à sac les vignobles de Côtes d'Arbois, Château-Chalon, vins jaunes et autres vins de paille...

Mais pourquoi n'avoir point choisi une appellation plus contrôlée pour désigner la chose ?
Comme une « outre » par exemple, sans toutefois dépasser la mesure ?

Mystère et boule de gomme !