Au début on ne distingue que sa tignasse verte luxuriante



Puis, lorsqu'on prend le problème à la racine, on se rend compte des multiples contorsions de la belle



Vous me direz pour une renouée, il est normal de se nouer, non ?



... mais à ce point quand même ...Son amant froid et lisse ne semble pas la rebuter.



N'irait-elle pas jusqu'à l'étouffer ?
Les belles plantes, bien torses parfois, témoignent d'un amour dévorant*...


* La renouée du Japon (Fallopia sachalinensis) trompe (!) fon monde : son aspect qui semble ici policé cache un instinct de colonisatrice. Ennemie de la biodiversité, elle met en place une stratégie de compétition en sécrétant une substance qui fait mourir les plantes avoisinantes ou alors étouffe par la densité de ses feuilles. C'est au choix !
Quelle falloppe !