S'cusez m'sieurs dames cette tirade maboulesque car l'Amusoire a perdu la boule et le cochonnet avec...

M'étonnerait bien qu'on le retrouve ici ...

camion maboul


Rien qu'à voir le logo qui se fend la poire sur la bâche, on se dit que ce camion qui avance masqué est, malgré son port altier, atteint de maboulisme aigu.

Il faut dire qu'il est là bas en terrain connu, non parce que les algériens sont mabouls mais parce que le mot familier que nous utilisons pour désigner la folie vient de l'arabe d'algérie "mahbul" qui désigne un idiot. Vers 1860, il est devenu maboul(e) sous nos climats grâce au verbe colonisateur et intégrateur de nos armées.

Depuis, il s'est bien acclimaté car on ne compte plus en France, la foule de gens ou dispositifs affublés de ce qualificatif.

Tout ça c'est la faute à Erasme ! N'avait qu'à pas faire l'éloge de la folie et nous embarquer dans ses transports, celui-ci ...

Crédit photo : Michel Rerat - Algérie juin 2005. Cliché pris entre Oran et Mascara