Apparemment les chinois ont des problèmes avec leur gazon. Pourtant un panneau précise bien que la pelouse est, comme la cité, interdite...
Du coup, c'est nous qui sommes interdits devant une telle luxuriance ...

pelouse chinoise


Il convient cependant de préciser que cette composition végétale se situe près de la forteresse de Jiayuguan aux frontières du désert qui conduit au Tadjikistan et Ouzbekistan. Forcément, l'air est y est sec et les ressources hydriques (sic) comptées ...

Sur ce deuxième cliché faunesque pris dans la Cité interdite à Pékin, on voit toute la sollicitude de l'occident se manifester à travers l'action de réfection du palais "Bao he dian" réalisée par un de ses mécènes. Mécène évidemment désintéressé si l'on considère l'énoooooooorme (on vous le fait à la Google) marché de consommation et donc d'achat qui s'ouvre là-bas...

bao he dian


Que ce groupe spécialisé dans les cartes de paiement et de crédit se soit intéressé à "Bao He" issu du "Book of changes" n'a là rien d'étonnant. Et puis ce coin de Beijing est si bien fréquenté ...

Nous sommes rassurés; grâce à tous ces acteurs le monde n'est plus qu'harmonie préservée, paix et stabilité ...

Photos : Michel Rerat 2005.


Post scriptum photographique :

Comme le Filou ne voulait pas être en reste vis à vis de ses potes du Milieu, il a ramené une ch'tite pagode de la Grand Place de Lille.
chinaLille

On voit le garçon planté sur la photo, mal à l'aise, un peu à l'étroit dans sa caisse et pas mal désorienté par cet univers contrasté... Sire conflexe, quoi ...