Durant trois ans notre Premier ministre nous a nourris de ces petites phrases qui donnent tout leur sel à la vie et nous rappellent le célèbre "Cogito, ergo sum" ("Je pense donc je suis") de René Descartes.
France d'en haut, du milieu et d'en bas, nous avons tous été confondus par tant de sagesse et de vérité ancrées dans le quotidien.
Tu vas nous manquer Jipé. Le gars Louzeau d'en haut ne va sûrement pas nous distiller des villepinades. Tout juste nous proposera-t-il d'entrechoquer quelques vers arrimés sur le perron de Matignon.

Voici une sélection des meilleures de tes productions (source AFP) :

  1. "Notre route est droite, mais la pente est forte."
  2. "Les jeunes sont destinés à devenir des adultes."
  3. "L'avenir est une suite de quotidiens."
  4. "La route, elle est faite pour bouger, pas pour mourir."
  5. "Je dis aux jeunes : la fête, c'est la vie. La vie, c'est ton visage !"
  6. "La modestie, ça ne se proclame pas, ça se vit."
  7. "Il existe aussi une intelligence de la main (...) et elle communique directement avec le coeur."
  8. "Les veuves vivent plus longtemps que leurs conjoints."
  9. "Je vous recommande la positive attitude."
  10. "La France est forte quand c'est une force qui va et qui sait où elle va."
  11. "La Marseillaise sera d'autant moins sifflée qu'elle sera entonnée par tous."
  12. "Le citoyen est un piéton de la République."
  13. "Un peuple qui doute n'est pas un peuple qui marche."
  14. "La politique, ce n'est pas un sport, ce n'est pas une équipe contre une autre: on est tous l'équipe de France."
  15. "A force de penser au pluriel la politique, certains ont oublié le singulier de la France."
  16. "Merci (à Bernadette Chirac) de nous montrer que la victoire n'est pas facile, qu'elle se gagne étable par étable, commune par commune."
  17. "La rue doit s'exprimer mais ce n'est pas la rue qui gouverne."
  18. "Il faut mettre en place la République du bon sens."
  19. "Il y avait un projet de loi qu'on a arrêté à temps. C'était : quand on ne travaillera plus le lendemain du jour de repos, la fatigue sera vaincue."
  20. "L'Europe à laquelle nous devons penser demain, ce n'est pas l'Europe d'hier."
  21. "The yes needs the no to win against the no" ("le oui a besoin du non pour gagner contre le non").
  22. "Ne soyons pas frileux, ne soyons pas frigides" avec l'Europe."
  23. "Mon oui est plus qu'un non au non."
  24. "Je n'aime pas beaucoup ne pas être dans le logiciel central de moi-même."
  25. "Il faut sauter des haies et finalement, je saute les haies les unes après les autres."

  26. "Je ne suis pas énarque, je parle directement comme je suis."

Désignez votre préférée et, si le coeur vous en dit, cogitez !

Vous pouvez également écouter la version "vache" des raffarinades mise en quartier et en musique par Le Monde :
http://www.lemonde.fr/web/portfolio/0,12-0@2-3224,31-655503,0.html

Ne t'inquiète pas Jean-Pierre, tu es bien au dessus de ça ! Au moins tu nous auras fait rire. Ce n'est pas comme certains ...