Le Teknival de Marigny-le-Grand (Marne) a accueilli ce week-end plus de 40 000 raveurs et des milliards de chenilles.
La présence de ces dernières n'était pas liée au fait que cette rave-partie avait lieu dans une ancienne base de l'OTAN. La stupéfiante procession était plutôt due à un amour commun de l'herbe par tous ces participants qu'ils soient rampants ou teufants.
Les raveurs que l'envie de bouger démangeait, ont du entonner en l'honneur de leurs invités cet air célèbre de farandole festive. Des tempos technos moins urticants ont ensuite pris la relève.

Filou
Raveur solitaire