C'est une valse à trois temps à laquelle sont invités ces cavaliers de parisiens à peine débarqués de leur matin.



1. Je laisse descendre
2. Je monte
3. Je m'arrête au signal sonore

et surtout, surtout... je garde le rythme !


C'est simple, c'est juste une affaire de pas et de coordination : 1,2,3 - 1,2,3 - 1,2,3 ...

J'écoute ce lancinant métronome, je me laisse porter par cette mécanique bien huilée, surtout ne rien bousculer ...

1,2,3 - 1,2,3 ... Le rythme, il faut absolument que je garde le rythme, sinon je vais tomber ...1,2,3

Bienvenue au grand bal parisien ou 2 millions de danseurs virevoltent en cadence tous les matins !



Et si un jour, j'envoyais tout valser ?