21 langues officielles : allemande, anglaise, danoise, espagnole, estonienne, française, finnoise, grecque, hongroise, irlandaise, italienne, lettonne, lituanienne, maltaise, néerlandaise, polonaise, portugaise, slovaque, slovène, suédoise et tchèque...

L'Article II-101 Alinéa 4 me semble parfaitement légitime :
"Toute personne peut s'adresser aux institutions de l'Union dans une des langues de la Constitution et doit recevoir une réponse dans la même langue"

Je n'ai par contre rien trouvé dans le Traité concernant les délibérations des différents organes de l'Union Européenne (Conseil, Commission, Parlement...).
Logiquement, un Hongrois doit pouvoir s'adresser à un Maltais dans sa langue (officielle) lors d'un débat par exemple au Parlement Européen...
Il en va de même pour toutes les autres langues officielles...

21 x 21, cela fait... 441 combinaisons linguistiques possibles !!!

Mama mia...

Pourquoi ne pas se mettre d'accord sur une langue de travail commune - avec enseignement obligatoire dans tous les pays membres dès le plus jeune age ?
On objectera (à raison) qu'il ne faut pas privilégier telle ou telle langue européenne...

Et l'Esperanto alors ???

http://esperanto-panorama.net/
http://www.esperanto-france.org/

Facile à apprendre, orthographe et grammaire simplifiées...

Avec l'esperanto, "plus que" 21 combinaisons linguistiques : de chacune des langues officielles vers l'esperanto et inversement.

Un budget traduc divisé par 20...

Qu'est-ce qu'on attend ???

Il faudrait prendre langue...

Cap'tain Glou

PS : ce sont les traducteurs et interprêtes qui vont être contents !